Bannière

http://conneriessurvhs.blogspot.fr/

vendredi 30 mars 2018

Achille Talon : Saison 1 Episode 2 (partie 1) + Update docu


Il devrait y avoir moins de vidéos sur le blog pendant un moment, pour plusieurs raisons. Je suis à court de VHS comportant des bandes-annonces, et en même temps mon appartement commence à être encombré par celles que j'ai déjà utilisées et que je revends au compte-goutte.

Il y a en plus de cela le projet de documentaire sur Norbert Moutier qui m'occupe pas mal ; on a interviewé en début de semaine Franck Ecalard, acteur dans Alien platoon et Dinosaur from the deep, et réalisateur de Zombi killer ! Voici une photo ci-contre en guise de teaser.
La prochaine interview devrait se faire la semaine suivante si tout se passe bien, et au total j'ai déjà une dizaine de personnes qui ont accepté de participer au projet.

En attendant, je vous mets quand même une vidéo : un épisode d'Achille Talon, Le pire contre-attaque, qui parodie Star wars.

lundi 12 mars 2018

Bandes-annonces #85 : VHS de Nirvana + News

Je l'ai annoncé sur Facebook et Twitter, mais pas encore sur le blog : j'ai enfin lancé un projet qui me tient à cœur et que j'ai en tête depuis très longtemps, un documentaire sur Norbert Moutier, auteur de fanzine et réalisateur français underground de Mad mutilator, Dinosaur from the deep, Opération Las Vegas, ...
On a filmé la première interview il y a une semaine, et ce n'est qu'après que je me suis aperçu que ça fait déjà 10 ans que j'ai découvert Moutier grâce à une chronique de Nanarland, et que j'ai l'envie de faire ce film.
Plus de news prochainement, mais c'est sur de bonnes voies.

Justement, c'est grâce à un échange de VHS avec le 1er interviewé que je vous propose la bande-annonce du jour.
Il n'y en a qu'une en effet, au début de la cassette de Nirvana (un "cyberfilm" avec Christophe Lambert, je sais pas ce que ça vaut, mais sûrement pas grand chose), mais quelle bande-annonce !
Celle de Contre-attaque / First strike (1996), film d'action de Stanley Tong avec Jackie Chan.
Globalement le film est moyen, mais comme souvent, il vaut largement le coup pour les cascades de sa vedette, notamment dans ce combat culte avec une échelle :