Bannière

http://conneriessurvhs.blogspot.fr/

jeudi 17 octobre 2019

Interviews : Jean-Marie Vauclin et Daniel Derval

Ce projet de vidéo a germé en avril dernier, quand un de mes abonnés a laissé un commentaire sur ma critique de "Comment draguer tous les mecs". En relisant ce que j'avais rédigé au sujet du film, j'ai reconnu le nom d'un des acteurs, qui m'avait marqué par son look : Jean-Marie Vauclin.
Ce nom, je le connaissais car il s'avère que Norbert Moutier avait eu un projet de comédie avec cet acteur en vedette, et il lui avait aussi fait jouer un tout petit rôle dans Hemophilia.
Ce hasard m'a motivé à retrouver la trace de Vauclin et à le contacter.

Son interview devait au départ servir à mon documentaire sur Moutier, mais j'en ai profité pour lui poser des questions sur ses comédies... car dans les années 80, Vauclin faisait partie des vedettes de la comédie franchouillarde !
Et ce n'est que la veille de son interview qu'il m'apprit qu'il était encore en contact avec Daniel Derval, autre comédien phare de cette époque, qui a souvent joué pour Max Pécas.
Je n'avais pas du tout prévu que cette première rencontre avec Vauclin évolue en une vidéo à part entière sur lui, Derval, et la comédie Française des années 70-80... mais l'opportunité s'est présentée à moi, et je me suis dit que si je ne la saisissais pas, personne d'autre n'allait recueillir ces témoignages.
Moi qui jusque là n'en avais vu que très peu, je me suis plongé pour l'occasion dans pas mal de ces comédies.

Je suis content de pouvoir présenter ce point de vue sur tout un pan délaissé du cinéma Français, mais surtout je suis absolument ravi d'avoir rencontré ces deux personnalités hautes en couleur, et de pouvoir les mettre en avant par le biais de ces interviews.

Le duo est drôle et attachant, mais j'ai surtout eu l'occasion de voir plusieurs fois Jean-Marie Vauclin, qui est tout simplement un des types les plus sympathiques que j'aie rencontrés.
Après sa première interview, il nous racontait la fois où il était passé à côté d'un rôle de méchant car le réalisateur lui avait dit que ça ne pouvait pas coller : en voyant Vauclin, il avait envie d'être son ami. Et ça résume bien l'impression que laisse l'acteur.

J'espère que l'interview vous fera aimer, vous aussi, Vauclin et Derval :


Comme la compression Youtube est dégueulasse, j'ai aussi mis la vidéo sur Vimeo (c'est un peu mieux, mais comme le compte gratuit ne permet d'uploader que 500MO, j'ai dû pas mal compresser la vidéo avant de l'uploader... oh, well...)


Par ailleurs, un grand merci à Otto Rivers qui nous a aidé pour le second tournage, et dont la compilation musicale "Cocoricon 4" m'a beaucoup servi pour cette vidéo :
https://etendardsanglant.blogspot.com/2019/08/max-pecas-special-cocoricon-4-les.html

En bonus, quelques pubs de Vauclin que vous pouvez trouver sur Youtube :