Bannière

http://conneriessurvhs.blogspot.fr/

dimanche 8 mars 2015

Bandes-annonces #4 : Le syndrome d'Edgar Poe

Il fallait bien qu'un jour je parle de Norbert Moutier sur ce blog. C'est un cinéaste pour lequel j'ai une obsession depuis que j'ai lu la chronique de Mad mutilator sur le site Nanarland, en 2008.
Avec ce film datant de 1983, Norbert Moutier avait réalisé le premier slasher français, avec ses propres moyens, et accompagné de beaucoup d'amateurs du genre.
Nanarland mentionnait le fait que Moutier tenait une boutique à Paris, et immédiatement, je me suis mis en tête de trouver une VHS de Mad mutilator pour aller la lui faire signer, persuadé que cet objet deviendrait comme le St-Graal du nanardeur.
J'avais passé 6 mois à rechercher cette cassette, le désespoir s'emparant de moi chaque jour.
Norbert Moutier lui-même disait ne pas avoir d'exemplaire de la VHS hormis celle qu'il gardait pour lui. Jusqu'à ce qu'un jour, en réponse à un mail que je lui avais envoyé, il mentionne avoir retrouvé quelques cassettes de Mad mutilator et Trepanator...
Bon, disons qu'au final, le film ne valait probablement pas tous ces efforts, mais je suis fier de posséder une rareté aussi durement obtenue (désormais signée par Norbert Moutier et 3 ou 4 des acteurs), et l'obsession qui était née alors que je n'étais qu'au collège est toujours là, aujourd'hui, bien que moins intensément heureusement.
Je reste fasciné par ce réalisateur, alors même que ses films ne se démarquent pas tant que ça, que ce soit en bien ou en mal. J'ai vu mieux (forcément), mais j'ai vu des films répertoriés sur Nanarland bien pire que ça aussi. Je pense que si je ne peux toujours pas me sortir Norbert Moutier de la tête, c'est en raison de son côté underground, du fait qu'il soit Français, et de mon implication d'autrefois dans cette quête pour retrouver ses films.
Norbert himself.
Pour en savoir plus sur ce cinéaste, je vous invite à lire ma critique très détaillée de Mad mutilator ici (qui, je pense, atteste assez bien de mon aliénation par ce film), ainsi que celles de Dinosaur from the deep et Le syndrome d'Edgar Poe.
Moutier éditait lui-même ses VHS, et Dinosaur from the deep et Le syndrome d'Edgar Poe étant sortis à peu près en même temps, on pouvait trouver à la fin de la cassette de l'un la bande-annonce de l'autre.
Aujourd'hui je vous propose donc une rareté : la bande-annonce du Syndrome d'Edgar Poe.
C'est assurément le film le plus "curieux" de Norbert Moutier, faisant preuve d'un goût inhabituel pour le sadisme et le glauque. Il y est question d'un jeune homme (joué par Christophe Bier, auteur de nombreux ouvrages sur le porno), qui se croit possédé par l'esprit de Poe, et qui vit dans un château avec sa tante, qui aime notamment chasser des gens dans la forêt.
L'histoire est très décousue et pleine de bizarreries, il y a en vrac de la nécrophilie, de la torture, et un homme mystérieux qui erre dans le château...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire